7.05.2015

Georges Moustaki - Eden blues (1968)




Regardez dans le blog

 Moustaki : connaissance de Piaf / Les orteils au soleil

À propos de la chanson

Entre 60 et 65, Moustaki sort un 33 tours sur lequel on trouve "Eden blues" "Les Orteils du soleil" et "Les Musiciens". Mais Moustaki à cette époque ne se positionne pas vraiment comme un interprète. Le jeune Moustaki ne se veut pas chanteur mais auteur de chansons , tantôt parolier, tantôt compositeur ... le plus souvant les deux à la fois.

En 58 c'est Piaf qui va lui prendre trois de ces chansons qu'il écrivait : Eden Blues , Les orgues de la barbarie et Le gitan et sa fille ( vous pouvez les écouter en ouvrant les liens) , ces chansons seront enregistrées sur un 45 tours intitulé "Edith Piaf chante Jo Moustaki"


Paroles

En descendant le fleuve argent
Qui roule jusqu'au Névada
On voit la plaine qui s'étend
A l'est de Santa Lucia
Les villes s'appellent Natividad,
San Miguel ou San Lorenzo
Les filles s'appellent Soledad
Les garçons gardent les troupeaux

C'est là que Jim a rencontré
Sur une route un soir de pluie
Catherine la fille d'un fermier
Et qu'ils s'aimèrent toute la nuit
Le soleil fait briller son or
Dans quelques rares flaques d'eau
Le cactus forme le décor
Le chardon couvre les coteaux

C'est là qu'Adam le sénateur
Est venu finir ses vieux jours
Puis il est mort d'un coup au cœur
On prétend que c'est du mal d'amour
Mais les fleurs couchées par le vent
Semblent prier pour son repos
La lune verse une larme d'argent
Sur la croix blanche du tombeau

En descendant le fleuve argent
Qui roule jusqu'au Névada
On voit la plaine qui s'étend
A l'est de Santa Lucia
Les villes s'appellent Natividad,
San Miguel ou San Lorenzo
Les filles s'appellent Soledad
Les garçons gardent les troupeaux


Vidéo

Aucun commentaire: